Kofi Annan affirme que le Libéria est "à la croisée des chemins"

28 février 2003

Dans un rapport rendu public aujourd'hui sur la situation au Libéria, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que ce pays se trouvait "à la croisée des chemins".

Dans un rapport rendu public aujourd'hui sur la situation au Libéria, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que ce pays se trouvait "à la croisée des chemins".

"Le Libéria pourrait ou bien tourner une nouvelle page vers la paix durable et le progrès accomplis dans le cadre d'une gestion saine des affaires, ou continuer à se complaire dans le conflit et la pauvreté, avec des conséquences pernicieuses pour les habitants du pays et de la subrégion", écrit M. Annan.

Après avoir indiqué que la première étape vers un retour à la normale était la cessation des affrontements, le Secrétaire général a salué les initiatives prises aux niveaux local et régional qui ont facilité la reprise du dialogue entre les autorités de Monrovia et les rebelles du LURD.

M. Annan a estimé par ailleurs que le Groupe international de contact pour le Libéria, qui se réunissait aujourd'hui à New York, offrait le meilleur cadre aux efforts de la communauté internationale pour trouver un règlement global à la crise dans ce pays. La réunion, co-présidée par le Ghana et la Suède, s'est déroulée avec la participation du responsable aux affaires politiques de l'ONU, Tuliameni Kalomoh, et du Représentant spécial du Secrétaire général, Abou Moussa.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.