Les inspecteurs de l'ONU poursuivent leurs efforts pour obtenir des réunions privées avec les scientifiques iraquiens

Les inspecteurs de l'ONU poursuivent leurs efforts pour obtenir des réunions privées avec les scientifiques iraquiens

Inspecteurs de l'ONU en Iraq
Les inspecteurs de l'ONU en désarmement ont poursuivi aujourd'hui leurs efforts pour interroger en privé des experts biologiques et autres scientifiques iraquiens.

Les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) ont réussi à avoir un entretien privé avec un scientifique iraquien qui a participé à l'ancien programme centrifuge de l'Iraq. En revanche, la demande de réunion privée des inspecteurs de la Commission de contrôle, de surveillance et d'inspection de l'ONU (CCVINU) avec un expert en biologie iraquien n'a pu avoir lieu, ce dernier refusant de rencontrer ses interlocuteurs en privé.

Pendant ce temps, les inspections de l'ONU se sont poursuivies sur le terrain, une équipe d'experts chimiques de la CCVINU ayant commencé les opérations de destruction d'obus d'artillerie et de quatre conteneurs en plastique de gaz moutarde. Ces opérations devraient durer de quatre à cinq jours. Un autre groupe d'experts chimistes de la CCVINU a visité des installations d'épuration des eaux, et des experts en balistiques ont inspecté une société iraquienne qui produit des pièces détachées pour les missiles du type Al Samoud.

Pour leur part, deux équipes de l'AIEA ont effectué des inspections sur des sites situés en dehors de Bagdad, alors que les membres d'une troisième équipe s'entretenaient avec un diplomate iraquien au siège du Ministère des affaires étrangères du pays.