Plusieurs délégations estiment que le Conseil de sécurité devra prendre ses responsabilités devant les tergiversations de l'Iraq

Plusieurs délégations estiment que le Conseil de sécurité devra prendre ses responsabilités devant les tergiversations de l'Iraq

Le Secrétaire des Affaires étrangères britannique, Jack Straw
Plusieurs membres du Conseil de sécurité ont appelé leurs collègues à prendre leurs responsabilités devant les tergiversations de l'Iraq à démanteler son arsenal d'armes de destruction massive.

Plusieurs membres du Conseil de sécurité ont appelé leurs collègues à prendre leurs responsabilités devant les tergiversations de l'Iraq à démanteler son arsenal d'armes de destruction massive.

Prenant la parole lors du débat public qui a suivi la présentation du Secrétaire d'Etat américain Powell, le Secrétaire des affaires étrangères du Royaume-Uni, Jack Straw, dont le pays est membre permanent du Conseil de sécurité, a affirmé que le temps de désarmer était pratiquement écoulé. "Si le refus de coopérer de l'Iraq continue, il appartiendra au Conseil d'assumer ses responsabilités", a-t-il prévenu. "Le moment du choix est arrivé, pour le régime de Saddam Hussein comme pour le Conseil de sécurité. La Société des Nations avait échoué car elle n'avait pas su transformer les mots en actions. Il ne faudrait pas commettre la même erreur", a-t-il dit.

Les Ministres des affaires étrangères de Bulgarie, de l'Espagne et du Chili ont également exhorté les autorités iraquiennes à se conformer aux exigences de désarmement de la communauté internationale, faute de quoi, ont-ils dit, elles subiront les conséquences de leur mépris.

image Retransmission de la séance du Conseil de sécurité*