Le Haut Commissaire de l'ONU aux réfugiés fait état de préparatifs humanitaires en cas d'intervention militaire en Iraq

4 février 2003

Le Haut Commissaire de l'ONU aux réfugiés (HCR) a déclaré aujourd'hui à Genève que, tout en espérant qu'il serait possible de trouver une issue négociée au problème iraquien, il était important d'esquisser des plans humanitaires en cas d'intervention militaire en Iraq.

Le Haut Commissaire de l'ONU aux réfugiés a déclaré aujourd'hui à Genève que, tout en espérant qu'il serait possible de trouver une issue négociée au problème iraquien, il était important d'esquisser des plans humanitaires en cas d'intervention militaire en Iraq.

"Pendant le jour, nous achetons des provisions, alors que le soir nous prions pour la paix", a déclaré ce matin aux journalistes Ruud Lubbers, chef du HCR.

Précisant que selon l'Agence humanitaire il faudrait aider, "dans le meilleur des cas", environ 600 000 réfugiés, M. Lubbers a indiqué que le HCR s'occuperait en particulier des réfugiés à l'extérieur de l'Iraq, et, dans la mesure du possible, des personnes bloquées dans les régions frontalières.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.