Burundi: le Conseil de sécurité salue la récente évolution vers la paix

30 janvier 2003

Les membres du Conseil de sécurité ont applaudi aujourd'hui la récente évolution des autorités de Bujumbura et des chefs rebelles vers un règlement pacifique du conflit au Burundi.

Dans une déclaration présidentielle lue à l'issue de consultations, le Président du Conseil pour le mois de janvier, l'Ambassadeur Jean-Marc de La Sablière de France, a annoncé que ses collègues avaient accueilli avec satisfaction la signature les 25 et 27 janvier d'un Mémorandum d'Accord entre les représentants du Gouvernement provisoire et deux mouvements rebelles, et d'une Déclaration commune d'Accord avec un troisième. Le Conseil a également salué la décision des deux signataires du Mémorandum d'Accord de revenir au Burundi le 10 février et de commencer le regroupement de leurs troupes à la mi-février.

Les membres du Conseil ont également "encouragé les parties à respecter pleinement tous les engagements qu'elles ont pris", et invité les chefs des forces rebelles à parvenir à une entente sur toutes les questions en suspens, en vue de l'application des accords de cessez-le-feu.

Le Conseil a en outre lancé un appel aux chefs des parties signataires pour qu'ils prennent des mesures destinées à réformer le secteur sécuritaire, et à fournir toutes les informations nécessaires pour déterminer les modalités du processus de démobilisation, de désarmement et de réinsertion.

Les membres du Conseil ont également demandé à toutes les parties burundaises qui recrutent et utilisent des enfants dans les conflits armés, en violations de leurs obligations internationales, de cesser immédiatement ces pratiques.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.