Iraq: les inspections se poursuivent, les entretiens privés n'ont pas lieu

30 janvier 2003

Un porte-parole de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déclaré aujourd'hui à Bagdad que deux nouvelles demandes d'entretiens privés avec des ressortissants iraquiens ont été rejetées par ces derniers. Par ailleurs, les inspections sur le terrain se poursuivent sans incident.

Un porte-parole de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déclaré aujourd'hui à Bagdad que deux nouvelles demandes d'entretiens privés avec des ressortissants iraquiens ont été rejetées par ces derniers. Par ailleurs, les inspections sur place se poursuivent sans incident.

Dans les deux cas, les personnes choisies pour être interrogées par les experts de la CCVINU se sont présentées aux entretiens en la présence d'un témoin et insisté pour que ces derniers soient présents pendant l'entretien. "De ce fait, les entretiens privés n'ont pas eu lieu", a précisé le porte-parole.

Toutefois, les inspections se sont poursuivies aujourd'hui sur le terrain. Deux groupes d'experts biologiques de la CCVINU ont examiné des installations de distillerie à une trentaine de kilomètres au nord-est de Bagdad, alors que d'autres experts biologiques inspectaient un laboratoire dans le centre de la capitale.

A Bassorah, une équipe d'experts chimiques de la CCVINU s'est rendue par hélicoptère sur le site d'une entreprise d'Etat d'industries petrochimiques.

Pour leur part, les experts de l'AIEA ont visité des installations industrielles à Bagdad, alors que d'autres inspecteurs de l'Agence ont mené des opérations de contrôle dans une région située au sud-ouest de la capitale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.