L'Envoyé humanitaire de l'ONU en Afrique australe souligne la précarité de la situation alimentaire au Malawi

27 janvier 2003
M. James T. Morris

L'Envoyé humanitaire de l'ONU en Afrique australe, James Morris, a souligné aujourd'hui la précarité de la situation alimentaire au Malawi, à l'issue d'une visite de deux jours dans ce pays.

"Malgré une réaction rapide de la communauté internationale à la crise alimentaire dans la région, les progrès enregistrés au Malawi risquent d'être anéantis par les effets conjugués de l'épidémie du sida et les perspectives de pluies tardives et de nouvelles inondations", a-t-il indiqué.

14% de la population du Malawi est séropositive. En outre, la pauvreté y est chronique et les intempéries ont détruit les principales récoltes céréalières du pays.

M. Morris et Stephen Lewis, l'Envoyé spécial de l'ONU pour le VIH/sida en Afrique australe qui l'accompagne dans ce périple, se sont entretenus au cours de leur séjour au Malawi avec les principaux dirigeants du pays, dont le Président Mulusi.

Les deux Envoyés spéciaux de l'ONU effectuent une tournée d'une semaine dans cinq pays de l'Afrique australe, où plus de 15 millions de personnes sont menacées par la famine.

M. Morris, qui a quitté le Malawi pour la Zambie, a déjà visité le Lesotho et le Zimbabwe. La dernière escale de sa visite dans la région sera en Afrique du Sud.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.