TPIR: un évêque rwandais soupçonné de crimes de guerre meurt en détention

24 janvier 2003

Un ancien évêque rwandais accusé de génocide est mort aujourd'hui des suites d'une longue maladie alors qu'il était détenu par le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda (TPIR). C'est la premier cas de décès d'un accusé gardé par le TPIR.

Un ancien évêque rwandais accusé de génocide est mort aujourd'hui des suites d'une longue maladie, alors qu'il était détenu par le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda (TPIR). C'est le premier cas de décès d'un accusé gardé par le TPIR.

Samuel Musabyimana, ancien évêque anglican du diocèse de Shyogwe, est décédé au centre médical de Moshi, en Tanzanie, selon le Greffier du TPIR.

Arrêté à Nairobi en avril 2001, l'évêque avait plaidé non-coupable des accusations de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.