Congo démocratique: la MONUC annonce le rapatriement de 11 ex-combattants rwandais

22 janvier 2003

La Mission de l'ONU (MONUC) en République démocratique du Congo (RDC) a annoncé aujourd'hui que 11 ex-combattants rwandais avaient été rapatriés dans le cadre du programme de démobilisation volontaire des anciens combattants en RDC.

La Mission de l'ONU (MONUC) en République démocratique du Congo (RDC) a annoncé aujourd'hui que 11 ex-combattants rwandais avaient été rapatriés dans le cadre du programme de démobilisation volontaire des anciens combattants en RDC.

Membres des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), les 11 hommes ont affirmé qu'ils ont pris la décision de rentrer chez eux après avoir visionné une vidéo de la MONUC sur les processus de désarmement, de démobilisation, de rapatriement et de réinsertion, et entendu les témoignages d'un groupe de rapatriés sur les conditions d'accueil à leur retour.

La MONUC a précisé que, dans un communiqué du 9 janvier, le Gouvernement de Kigali s'était engagé à accueillir les rapatriés en conformité avec les normes appliquées sur les plans national et international. Les ex-combattants rapatriés aujourd'hui faisaient partie d'un groupe de 21 personnes détenues par les autorités congolaises depuis octobre dernier.

Par ailleurs, les institutions humanitaires de l'ONU ont annoncé aujourd'hui que l'arrivée tardive des pluies l'automne dernier au Burundi risquait de provoquer une diminution de la production agricole et une aggravation de la malnutrition dans le pays. Selon le PAM, la FAO et l'UNICEF, certaines régions du pays signalaient des débuts d'épidémie de paludisme, alors que les cas de kwashiorkor (n.r. dénutrition infantile) étaient en hausse. Les institutions humanitaires estiment que 20 millions de dollars de plus étaient nécessaires pour faire face à cette nouvelle menace.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.