L'envoyée spéciale de l'ONU en Côte d'Ivoire souligne l'importance du rôle des autorités dans la distribution des secours d'urgence

17 janvier 2003

Au cours de la deuxième journée de sa visite en Côte d'Ivoire, l'envoyée spéciale de l'ONU a souligné l'importance du rôle des autorités ivoiriennes dans la distribution des secours d'urgence aux populations dans le besoin, qu'elle que soit leur situation géographique.

Dans les entretiens qu'elle a eus aujourd'hui à Abidjan avec les responsables politiques ivoriennes, Carolyn McAskie a également rappelé la responsabilité du Gouvernement dans la protection des populations civiles, dont un million de personnes déplacées, 50 000 réfugiés libériens et le personnel humanitaire international sur le terrain.

Pour sa part, les autorités de l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) ont annoncé qu'elles étaient sur le point de commencer les opérations de rapatriement de milliers de réfugiés libériens de l'ouest de la Côte d'Ivoire. Les voyages de retour s'effectueront en car et en pirogue. Le HCR est en train de négocier la mise sur pied d'une escorte policière pour garantir la sécurité des réfugiés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.