Libéria: Kofi Annan attend toujours la réaction des autorités au sujet des propositions de remaniement du mandat du Bureau de l'ONU dans ce pays

16 janvier 2003

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a indiqué qu'il attendait toujours la réaction des autorités de Monrovia au sujet des propositions de modifications du mandat du Bureau de représentation des Nations Unies au Libéria.

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a indiqué qu'il attendait toujors la réaction des autorités de Monrovia au sujet des propositions de modifications du mandat du Bureau de représentation des Nations Unies au Libéria.

En novembre dernier, le Conseil avait prié le secrétaire général de faire des recommandations concernant le mandat du Bureau d'appui de l'ONU à l'édification de la paix au Libéria, dans le cadre de la formulation d'une stratégie globale des Nations Unies à l'égard de ce pays. Le Conseil avait recommandé que le Bureau offre son concours aux autorités et populations libériennes pour leur permettre de consolider les institutions démocratiques et la primauté du droit, qu'il contribue à la préparation d'élections libres et justes en 2003, et veille au respect des droits de l'homme au Libéria.

Le secrétaire général avait proposé que le mandat du Bureau de l'ONU au Libéria soit reconduit d'un an, jusqu'au 31 décembre 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.