Les inspecteurs de l'ONU poursuivent leur travail en Iraq

Les inspecteurs de l'ONU poursuivent leur travail en Iraq

Les experts de l'ONU ont poursuivi aujourd'hui leur travail d'inspection des sites soupçonnés de participer aux programmes d'armement de destruction massive iraquiens.

Les experts de l'ONU ont poursuivi aujourd'hui leur travail d'inspection des sites soupçonnés de participer aux programmes d'armement de destruction massive iraquiens.

Une équipe d'inspecteurs de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) a visité ce matin les bâtiments officiels jouxtant l'un des palais présidentiels de Bagdad, alors que d'autres experts se rendaient par hélicoptère à Tiklit pour y vérifier un dépôt de munitions.

Des experts chimiques de la CCVINU ont, quant à eux, visité trois installations de raffinage, d'entreposage et de fabrication de matériel lourd, tandis que deux autres groupes d'experts biologiques inspectaient une exploitation agricole privée et les bâtiments de quatre collèges de l'Université Anbar, à Ramadi.

En outre, un groupe d'experts en missiles s'est rendu à l'usine Al Ameen, qui participait, avant 1991, au programme de fabrication de misssiles à combustion solide.

Pendant ce temps, les équipes de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) se sont rendues sur trois sites.

L'ONU a par ailleurs indiqué aujourd'hui que le septième cours de formation de base pour inspecteurs en désarmement commencerait le 20 janvier. Les organisateurs du stage de trois semaines ont invité 58 personnes de 21 pays, dont six originaires de trois pays arabes.