Le secrétaire général affirme que l'objectif de l'ONU est de régler la question chypriote avant le 28 février

Le secrétaire général affirme que l'objectif de l'ONU est de régler la question chypriote avant le 28 février

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que l'objectif des Nations Unies était de parvenir à conclure les discussions sur le règlement global de la crise chypriote avant le 28 février.

Répondant aux questions des journalistes à la conférence de presse de ce matin, le secrétaire général a souligné que l'ONU avait déployé d'intenses efforts pour atteindre cet objectif, et que de nombreuses personnes de la région souhaitaient que ces efforts soient couronnés de succès.

Faisant allusion à la manifestation d'aujourd'hui à Nicosie, au cours de laquelle quelque 70 000 Chypriotes turcs ont défilé en faveur du Plan de paix des Nations Unies, M. Annan a fait part de sa satisfaction "de constater que la population se prononce dans la rue pour la promotion de la paix et pour l'unification".

Le secrétaire général a par ailleurs invité les responsables politiques chypriotes à entendre les voix des gens de la rue "qui expriment leur désir de paix".