L'ONU affirme que la situation humanitaire en République du Congo risque de s'aggraver

10 janvier 2003

L'Office de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires a affirmé aujourd'hui que les combats qui se déroulent actuellement dans la région de Pool, en République du Congo, avaient provoqué de nouveaux déplacements de populations. Les besoins immédiats de ces populations ne pouvaient pas être satisfaits, en revanche, en raison du manque de ressources.

L'Office de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires a affirmé aujourd'hui que les combats qui se déroulent actuellement dans la région de Pool, en République du Congo, avaient provoqué de nouveaux déplacements de populations. Les besoins immédiats de ces populations ne pouvaient pas être satisfaits, en revanche, en raison du manque de ressources.

Selon les sources de l'Office, au moins 84 000 personnes ont fui les combats qui opposent les rebelles Ninja aux forces gouvernementales. Sur ce total, 60 000 sont originaires de la région de Pool. Ces personnes sont coupées de toute aide extérieure, le personnel humanitaire n'ayant pas reçu l'autorisation de se rendre auprès d'elles. En outre, les réserves en vivres du Programme alimentaire mondial (PAM) ne suffisent plus que pour quatre mois, alors que le Fonds de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) disposent de réserves plus faibles encore.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.