Le Représentant spécial en Afrique de l'Ouest dirigera la délégation de l'ONU à la réunion de Paris sur la Côte d'Ivoire

10 janvier 2003

Le Représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'Ouest, Ahmedou Ould-Abdallah, dirigera la délégation des Nations Unies qui participera aux négociations sur la Côte d'Ivoire prévues à Paris à partir du 15 janvier sous les auspices du Gouvernement français.

Le Sous-Secrétaire général de l'ONU aux Affaires politiques, Tuliameni Kalomoh, participera également aux discussions qui réuniront en principe représentants des partis politiques et des groupes rebelles ivoiriens.

Selon un communiqué de l'Office de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires, les affrontements en Côte d'Ivoire auraient provoqué le déplacement de plus d'un million d'Ivoiriens, sur une population totale de 16 millions d'habitants.

Sur le terrain, le Programme alimentaire mondial (PAM) affirme que la situation humanitaire continue à se détériorer, et demande aux parties présentes à Paris d'aborder l'aspect humanitaire du conflit en Côte d'Ivoire, notamment la question de l'accès des agences humanitaires aux populations des zones de conflit.

Pour sa part, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a réaffirmé sa préoccupation croissante devant le sort désespéré des dizaines de milliers de réfugiés libériens en Côte d'Ivoire, notamment dans l'ouest du pays, alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé l'envoi sur place d'un coordinateur de l'aide sanitaire d'urgence. L'OMS signale par ailleurs que la menace d'épidémies va en croissant, plusieurs dizaines de cas de choléra ayant déjà été enregistrés entre la fin de décembre et le début de janvier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.