L'ONU et le Cambodge reprennent leurs discussions exploratoires sur le tribunal spécial pour Khmers rouges

8 janvier 2003

Les délégations de l'ONU et du Cambodge ont repris ce matin au siège de l'Organisation leurs discussions exploratoires sur la création d'un tribunal spécial chargé de juger les anciens dirigeants Khmers rouges.

"Nous travaillons dans un esprit constructif et étudions tous les éléments dont il nous faut disposer", a déclaré ce matin à l'issue de la réunion le Conseiller juridique de l'Organisation, Hans Corell, qui dirige la délégation onusienne.

La première séance de travail s'est déroulée lundi. A l'issue de cette journée, les discussions avaient été suspendues à la demande de la délégation cambodgienne dirigée par Sok An, chef du Conseil des Ministres de Phnom Penh.

Les discussions se poursuivront demain. Elles ont pour objet de préparer un accord sur la création de Chambres spéciales dans le cadre du système juridique cambodgien habilitées à entamer des poursuites judiciaires contre les auteurs des crimes commis pendant l'époque du Kampuchéa démocratique.

Le mois dernier, une résolution de l'Assemblée générale avait prié le Secrétaire général de reprendre les négociations avec les autorités de Phnom Penh concernant la constitution d'un tel tribunal. Les précédentes négociations sur la question avaient été suspendues par l'ONU en février 2002 après cinq années de discussions sans résultat.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.