Kofi Annan souligne la rôle primordial de la femme africaine dans la lutte contre la famine et le VIH/sida

30 décembre 2002

Dans un article publié hier dans le New York Times et l'International Herald Tribune, le secrétaire général souligne le rôle important de la femme dans la lutte contre la famine et le VIH/sida en Afrique.

Dans un article publié hier dans le New York Times et l'International Herald Tribune, le secrétaire général souligne le role important de la femme dans la lutte contre la famine et le VIH/sida en Afrique.

M. Annan évoque notamment la durée de vie supérieure de la femme et sa capacité de transmettre à des femmes plus jeunes, des techniques et des savoirs de survie hérités de l'expérience de sécheresses précédentes.

La propagation du fléau du VIH/sida, en portant atteinte à la santé des femmes, nuit à leurs compétences et affaiblit ce pilier des réseaux familiaux et des communautés, écrit le secrétaire général.

C'est pourquoi, Kofi Annan exhorte la communauté internationale à faire preuve d'imagination et à combiner les programmes d'assistance alimentaire et les nouvelles méthodes d'exploitation agricole avec la prévention du VIH/sida. "Si nous voulons préserver l'Afrique de ces deux fléaux", écrit le secrétaire général, "nous avons tout intérêt à concentrer nos efforts pour sauver les femmes africaines."

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.