Les experts de l'ONU inspectent de nouveaux sites d'armement iraquiens

18 décembre 2002

Les équipes d'experts de l'ONU ont continué aujourd'hui leur travail d'inspection de sites iraquiens soupçonnés de fabriquer des armements de destruction massive.

Un groupe d'inspecteurs de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection de l'ONU (CCVINU) s'est rendu sur le site de l'usine Nassr, à 50 kilomètres au nord-est de Bagdad. Cette usine produit des pièces industrielles à usage civile et militaire. Une autre équipe d'experts en armement biologique a visité pendant ce temps les installations d'une usine de levure à Mossoul, tandis que des experts en missiles se rendait sur un site appelé le Projet Taji 144, où "sont rangés à présent des pièces de missiles interdites lors des visites précédentes", selon un porte-parole de la CCVINU.

En outre, un autre groupe d'experts en armement biologique de la CCVINU a inspecté les installations d'une usine de peinture situées dans la périphérie sud de la capitale iraquienne, "Il s'agit d'un site déjà visité mais qui ne figure pas sur la liste du récent mémo iraquien", a précisé le porte-parole de l'ONU.

Parallèlement, deux équipes de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) ont continué leurs inspections des sites soupçonnés de capacités militaires nucléaires; la première a concentré ses activités sur les sites situés autour de Mossoul, alors que l'autre a inspecté trois installations dans la région de Bagdad, l'Institut d'ingénierie et le complexe hydrologique de Saidiya, ainsi que l'usine d'ingénierie de Daura.

Les inspections se sont déroulées sans incidents.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.