Le Conseil de sécurité s'apprête à formuler une stratégie à l'égard du Libéria

26 novembre 2002

Dans le cadre de l'examen biannuel des sanctions imposées contre le Libéria, le Conseil de sécurité s'apprête à formuler une stratégie sur la manière d'aborder la situation dans ce pays.

Dans une déclaration (en anglais) à la presse, l'Ambassadeur chinois Wang Yingfan, Président du Conseil de sécurité pour novembre, a exprimé la préoccupation de ses collègues devant les violations répétées des sanctions par le Gouvernement du Président Charles Taylor, notamment le soutien accordé aux membres du Front révolutionnaire uni (RUF), mouvement d'opposition armé sierra-léonais, et l'importation d'armes, en contravention de l'embargo sur les armes décrété par le Conseil de sécurité.

Au cours des consultations à huis clos de ce matin, les membres du Conseil ont examiné les rapports du comité des sanctions contre le Libéria, un groupe d'experts chargés de vérifier l'application des sanctions, et du secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, sur les liens qui unissent les membres du RUF et les autorités de Monrovia.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.