Angola: la Commission mixte établie par l'ONU demande la levée des sanctions contre l'UNITA

21 novembre 2002

Affirmant qu'il n'y avait plus de raisons de sanctionner l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA), la Commission mixte établie par l'ONU pour veiller à l'application du Protocole de Lusaka, s'est prononcée pour la levée immédiate de toutes les sanctions imposées contre ce groupe.

Affirmant qu'il n'y avait plus de raisons de sanctionner l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA), la Commission mixte établie par l'ONU pour veiller à l'application du protocole de Lusaka, s'est prononcée pour la levée immédiate de toutes les sanctions immposées contre ce groupe.

Dans une déclaration conjointe signée par le Président de la Commission, Ibrahim Gambari, qui est également le Représentant spécial de l'ONU sur place, les délégués du Gouvernement angolais, de l'UNITA, ainsi que ceux des trois pays observateurs - la Russie, les Etats-Unis et le Portugal, ont certifié que le processus de paix en Angola était achevé et que les autres questions à moyen ou long termes seraient désormais réglées entre le Gouvernement de Luanda et l'UNITA.

A l'issue de la réunion, M. Gambari a invité la communauté internationale à participer à la reconstruction économique de l'Angola.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.