Le secrétaire général exhorte les autorités iraquiennes à accéder aux demandes du Conseil de sécurité en matière de désarmement

18 novembre 2002

A l'occasion de l'arrivée aujourd'hui à Bagdad des inspecteurs en chef des Nations Unies pour le désarmement, le secrétaire général Kofi Annan a lancé ce matin un message à la direction politique iraquienne pour qu'elle autorise l'accès "rapide et sans entrave à tous les sites quels qu'ils soient".

A l'occasion de l'arrivée ce matin à Bagdad des inspecteurs en chef des Nations Unies pour le désarmement, le secrétaire général Kofi Annan a lancé ce matin un message à la direction politique iraquienne pour qu'elle autorise l'accès "rapide et sans entrave à tous les sites quels qu'ils soient".

M. Annan, qui note que la résolution 1441 du Conseil de sécurité, adoptée à l'unanimité, stipule clairement ce qui est attendu du Gouvernement iraquien, exhorte le Président Saddam Hussein à accéder à toutes les demandes du Conseil "pour le bien de son peuple, la stabilité régionale et le bon ordre mondial".

MM. Blix et ElBaradei, respectivement chefs de la Commission d'inspection de l'ONU (CCVINU) et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sont arrivés ce matin dans la capitale iraquienne accompagnés d'une trentaine de personnes. M. Blix avait réitéré hier à Chypre que les premières inspections pourraient commencer après lundi prochain.

A leur arrivée à Bagdad, l'équipe de l'ONU a été accueillie par des représentants des autorités iraquiennes et du personnel humanitaire de l'ONU. MM. Blix et ElBaradei devaient s'entretenir dans la journée avec des responsables politiques iraquiens. Les deux hommes auraient l'intention de donner une conférence de presse demain après-midi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.