TPIR: fin du procès d'un ancien ministre rwandais

15 novembre 2002

Le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda (TPIR) a terminé aujourd'hui le procès d'un ex-ministre de l'information rwandais accusé de génocide et de crimes contre l'humanité. Le procès, dont les audiences n'ont duré qu'un mois, est le plus rapide jamais mené par un tribunal pénal des Nations Unies.

Le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda (TPIR) a terminé aujourd'hui le procès d'un ex-ministre rwandais accusé de génocide et de crimes contre l'humanité. Le procès, dont les audiences n'ont duré qu'un mois, est le plus rapide jamais mené par un tribunal pénal des Nations Unies.

Au cours des audiences, 13 témoins se sont présentés à charge et 11 en la défense d'Eliezer Niyitegeka, qui était membre du Gouvernement intérimaire du Rwanda en 1994. L'accusé n'a pas témoigné en sa défense.

Selon les actes d'accusation, M. Niyitegeka aurait personnellement participé au meurtre d'un certain nombre d'habitants tutsi qui s'étaient réfugiés dans la région de Bisesero pour échapper aux attaques dont ils étaient victimes à l'époque dans toute la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.