L'ONU condamne un incident dirigé contre d'éventuels rapatriés serbes au Kosovo

11 novembre 2002

La Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) et l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) ont vivement condamné un incident qui s'est déroulé pendant la visite organisée d'un groupe d'éventuels rapatriés serbes.

La Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) et l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) ont vivement condamné un incident qui s'est déroulé pendant la visite organisée d'un groupe d'éventuels rapatriés serbes au Kosovo.

Selon les sources onusiennes, l'incident du 7 novembre, qui a eu lieu dans le village de Grmovo pendant la visite d'un groupe d'anciens habitants serbes du village qui auraient l'intention de s'y rétablir, a été déclenché par un groupe d'Albanophones du village qui ont lancé des pierres et des oeufs sur les visiteurs, brisant plusieurs vitres de véhicules et blessant légèrement un visiteur serbe et un policier de l'ONU.

"Cet incident va à l'encontre de tous les efforts déployés ici et ne traduit pas la volonté de la vaste majorité des Kosovars d'encourager le retour des minorités dans la province", a déclaré un porte-parole régional de la MINUK.

La Police de l'ONU et locale ont ouvert une enquête.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.