Le responsable de l'ONU aux opérations de maintien de la paix affirme que le processus de réconciliation au Kosovo était lent

6 novembre 2002

Le responsable de l'ONU aux opérations de maintien de la paix a affirmé ce soir que les progrès enregistrés en matière de réconciliation inter-communautaire au Kosovo étaient lents.

Dans une intervention à l'occasion d'un débat du Conseil de sécurité sur la situation au Kosovo, Jean-Marie Guéhenno a déploré la poursuite des agressions contre les membres de la communauté serbe de la province, ainsi que la faible participation des Kosovars serbes aux élections municipales du 26 octobre.

"Les progrès vers une amélioration des relations inter-communautaires sont inévitablement lents ", a-t-il constaté, affirmant qu'il appartenait aux dirigeants locaux de dénoncer plus fermement la violence et de promouvoir plus activement la réconciliation.

L'interveniton de M. Guehenno a été suivie d'un débat du Conseil sur la question.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.