Le Conseil de sécurité étudie le rapport sur l'exploitation illégale des richesses naturelles du Congo démocratique

5 novembre 2002

Le Conseil de sécurité a consacré sa journée d'aujourd'hui à l'examen du rapport d'un Groupe d'experts sur l'exploitation illégale des richesses naturelles de la République démocratique du Congo (RDC).

Le Conseil de sécurité a consacré la journée d'aujourd'hui à l'examen du rapport d'un Groupe d'experts sur l'exploitation illégale des richesses naturelles de la République démocratique du Congo (RDC).

Rendu public la semaine dernière, le rapport recommande entre autre l'imposition de restrictions financières à l'encontre de 29 sociétés qui siègent en RDC, en Belgique, au Rwanda, en Ouganda, au Zimbabwe et en Afrique du Sud, ainsi que de restrictions financières et d'interdictions de voyage à l'encontre de 54 personnes, dont un ministre en fonction, un ex-ministre et un ambassadeur congolais.

Une vingtaine de délégations sont intervenues dans le débat d'aujourd'hui; certains orateurs ont exprimé leur soutien à certaines dispositions du rapport, tout en réclamant un supplément d'informations pour d'autres.

Le Conseil devrait tenir des consultations la semaine prochaine pour déterminer la marche à suivre dans cette affaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.