L'Agence de l'ONU aux réfugiés dénonce la nouvelle initiative suisse qui vise à limiter le droit d'asile dans le pays

5 novembre 2002

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a dénoncé une nouvelle initiative suisse qui, si adoptée, rendrait la Suisse le pays européen le plus restrictif en matière de droit d'asile.

Dans une déclaration faite aujourd'hui, le Haut Commissaire du HCR, Ruud Lubbers, a qualifié cette initiative de "peu pratique et contre-productive", dont l'application équivaudrait à "interdire plus ou moins le territoire suisse à toutes les personnes qui fuient la persécution, et même aux personnes qui ont échappé aux atrocités, aux massacres et à la torture".

L'initiative, présentée par le Parti du peuple suisse, stipule que le droit d'asile serait systématiquement refusé aux personnes ayant transité par les pays limitrophes de la Suisse avant d'arriver dans la Confédération helvétique, ce qui est le cas de la grande majorité des candidats à l'asile.

En outre, l'initiative prévoit que les candidats à l'asile qui restent en Suisse, y compris ceux qui ne sont plus réadmis dans les pays limitrophes, ne seraient pas autorisés à y travailler et recevraient un minimum d'assistance publique.

Cette initiative sera soumise à l'approbation des législateurs suisses avant la fin de novembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.