L'Agence de l'ONU aux réfugiés "inquiète" des mouvements de soldats à proximité de camps de réfugiés tchétchènes en Ingouchie

L'Agence de l'ONU aux réfugiés "inquiète" des mouvements de soldats à proximité de camps de réfugiés tchétchènes en Ingouchie

media:entermedia_image:34fb7d59-4237-4c8a-aad8-53fc24966ae8
L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a exprimé sa préoccupation d'apprendre qu'il y avait une présence militaire massive à proximité de plusieurs camps de réfugiés tchétchènes déplacés en Ingouchie voisine.

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) (en anglais) a exprimé sa préoccupation d'apprendre qu'il y avait une présence militaire massive à proximité de plusieurs camps de réfugiés tchétchènes déplacés en Ingouchie voisine.

La mission des troupes serait de prévenir les attaques terroristes, et les soldats vérifient toutes les voitures et personnes qui entrent ou quittent quatre camps qui abritent environ 17 000 personnes déplacées de Tchétchénie. Seules les personnes munies d'un permis de séjour officiel dans les camps peuvent se déplacer librement, précise le HCR.

Au total, il y a 110 000 Tchétchènes déplacés en Ingouchie, dont 20 000 environ vivent dans des tentes.