Kofi Annan invite le Nigéria et le Cameroun à poursuivre leurs discussions sur Bakassi

1 novembre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a révélé aujourd'hui qu'il avait gardé le contact avec les Présidents du Nigéria et du Cameroun à la suite du jugement de la Cour internationale de Justice (CIJ) d'attribuer la Péninsule de Bakassi au Cameroun. La Cour avait également invité le Nigéria à retirer "sans tarder et sans conditions préalables" son personnel de cette région.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a révélé aujourd'hui qu'il avait gardé le contact avec les Présidents du Nigéria et du Cameroun à la suite du jugement de la Cour internationale de Justice (CIJ) d'attribuer la Péninsule de Bakassi au Cameroun. La Cour avait également invité le Nigéria à retirer "sans tarder et sans conditions préalables" son personnel de cette région.

Le péninsule fait l'objet d'un litige entre les deux pays qui en revendiquent la propriété.

A la veille du jugement, le Cameroun et le Nigéria s'étaient engagés auprès du secrétaire général à respecter la décision de la CIJ, mais, depuis, le Gouvernement d'Abuja conteste ce jugement, affirmant qu'il n'abandonnerait pas ses revendications territoriales.

M. Annan a invité les Chefs d'Etat des deux pays à le rencontrer prochainement au sujet de cette question.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.