L'envoyé spécial de l'ONU au Congo démocratique poursuit ses efforts de médiation

29 octobre 2002

L'envoyé spécial de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC) poursuit ses efforts de médiation dans le cadre des négociations inter-congolaises qui se déroulent actuellement à Pretoria, en Afrique du Sud.

Mustapha Niasse a annoncé aujourd'hui à la presse qu'une des factions présentes aux pourparlers, le Mouvement pour la libération du Congo (MLC), avait donné son accord de principe, sous certaines conditions, à l'application du schéma 1+4 (un président et quatre vice-présidents à la tête du pays). M. Niasse a indiqué qu'il s'entretiendrait de cette question avec les autres participants à la réunion.

Pour sa part, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui qu'un de ses partenaires humanitaires, le Diocèse de Mahagi, enverrait prochainement une équipe dans le village de Biringi, dans le nord-est de la RDC, pour enquêter sur les conséquences de la récente occupation d'un camp de réfugiés soudanais par des troupes rebelles congolaises. D'après les premières indications, la plupart des 17 000 réfugiés du camp se seraient enfuis dans la brousse.

Le HCR a également indiqué aujourd'hui qu'il lançait un nouveau plan d'urgence pour l'Afrique de l'Ouest, destiné à faire face à d'éventuelles crises humanitaires dans cette région. Le plan prévoit la construction d'un centre alimentaire régional à Accra, au Ghana, capable de nourrir jusqu'à 20 000 personnes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.