Fin de la visite au Myanmar d'un expert des droits de l'homme de l'ONU

28 octobre 2002

Concluant une visite de 10 jours au Myanmar, un expert des droits de l'homme de l'ONU a invité les autorités birmanes à autoriser l'ouverture d'une enquête digne de foi sur les violations des droits de l'homme qui auraient été commises par des groupes armés contre les minorités ethniques du pays.

Le Rapporteur spécial des droits de l'homme de l'ONU, Paulo Sergio Pinheiro, a notamment invité le Gouvernement de Yangoon à faire toute la lumière sur les accusations de violences sexuelles commises dans l'Etat Shan, et à permettre une présence substantielle du personnel de la Croix rouge internationale dans les zones de conflit.

Il a également demandé qu'une enquête soit ouverte concernant les allégations de conscription forcée des enfants-soldats au Myanmar.

Au cours de sa visite dans le pays, le Rapporteur spécial a rencontré des membres du gouvernement, de l'opposition, ainsi que des représentants du système onusien dans le pays. Il s'est également entretenu avec des prisonniers politiques, et a visité plusieurs régions du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.