Le Secrétaire général, "soulagé" par la fin de la prise d'otage à Moscou, déplore les victimes de l'incident

28 octobre 2002

En réponse à la fin de la crise des otages qui a secoué Moscou la semaine dernière, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a réitéré samedi sa condamnation des actions terroristes et déploré les victimes de l'incident.

Dans un communiqué du 26 octobre, le secrétaire général a souligné que la prise d'otage était un acte terroriste "abominable" qui ne pouvait avoir aucune justification, et affirmé que l'action entreprise par les autorités russes avait mis fin à une situation "intolérable".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.