Début des pourparlers pour la mise en place d'un système politique intérimaire ouvert à tous au Congo démocratique

25 octobre 2002

A l'initiative de l'ONU, les représentants du Gouvernement de Kinshasa, du Mouvement pour la libération du Congo et du Ralliement congolais pour la démocratique-Goma se réunissent à partir d'aujourd'hui à Pretoria, en Afrique du Sud, pour tenter de s'entendre sur la mise en place d'un système politique intérimaire ouvert à tous.

A l'initiative de l'ONU, les représentants du Gouvernement de Kinshasa, du Mouvement pour la libération du Congo et du Ralliement congolais pour la démocratie se réunissent à partir d'aujourd'hui à Pretoria, en Afrique du Sud, pour tenter de s'entendre sur la mise en place d'un système politique intérimaire ouvert à tous.

Le Représentant spécial de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), Moustapha Niassé, devait rencontrer les trois délégations séparément et ensemble dans les prochains jours.

Ces consultations se déroulent en étroite coopération avec les autorités sud-africaines et la présidence de l'Union africaine (UA).

Les pourparlers s'inscrivent dans le cadre des efforts déployés par l'ONU et autres parties intéressées pour rapprocher toutes les factions congolaises dans la mise en place d'un système intérimaire qui engloberait tous les acteurs de la vie politique en RDC. Un tel système, une fois approuvé, devra recevoir l'aval officiel du Dialogue inter-congolais et de son Facilitateur, Ketumile Masire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.