Le Conseil de sécurité reprendra ses consultations sur l'Iraq demain

24 octobre 2002
Sergey Lavrov

Après une réunion à huis clos hier, les membres du Conseil de sécurité ont décidé de poursuivre demain l'examen du texte d'une nouvelle résolution sur l'Iraq.

Après une réunion à huis clos hier, les membres du Conseil de sécurité ont décidé de poursuivre demain l'examen du texte d'une nouvelle résolution sur l'Iraq.

S'adressant aux journalistes hier soir, l'Ambassadeur russe Serguei Lavrov a précisé la position de sa délégation, selon laquelle le projet de résolution présenté par les Etats-Unis comprenait toujours deux notions qui posaient problème à Moscou, à savoir, le caractère "automatique du recours à la force" et "l'attribution de mandats irréalisables aux inspecteurs de l'ONU à leur corps défendant".

La position russe sur ces points avait été communiquée il y a quelque temps déja aux autorités de Washington, a déclaré M. Lavrov, mais le texte soumis par la délégation américaine ne semble malheureusement pas en tenir compte, a précisé l'ambassadeur russe.

Pour sa part, l'Ambassadeur britannique Jeremy Greenstock a affirmé que le texte de la nouvelle résolution devrait souligner qu'"il s'agissait là de la dernière chance offerte à l'Iraq". "Il faut un texte dur mais équitable, conforme à la lettre et l'esprit de l'ONU, qui vise à forcer les autorités de Bagdad à prendre les inspections sérieusement", a-t-il dit.

De son côté, l'Ambassadeur américain John Negroponte a exprimé l'espoir que le processus d'adoption de la résolution serait accéléré. "Je crois que nous sommes tous conscients du temps qui passe et que le moment est venu d'agir rapidement", a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.