La Coordinatrice adjointe de l'ONU aux secours d'urgence affirme qu'"il y a un nombre de crises humanitaires" au Congo démocratique

23 octobre 2002

La Coordinatrice adjointe de l'ONU aux secours d'urgence a affirmé aujourd'hui lors d'une conférence de presse au Siège de l'Organisation qu'en République démocratique du Congo (RDC) "il n'y avait pas une, mais une série de crises humanitaires".

De retour d'une mission en RDC et au Burundi, Carolyn McAskie a par ailleurs affirmé que des groupes armés dans l'est de la RDC incitaient délibérément à la haine ethnique dans le cadre des affrontements qui s'y déroulent actuellement, et, qu'à moins d'une réponse concertée de la communauté internationale, "les chances d'un massacre d'une ampleur épouvantable ne sont pas à exclure".

Selon l'ONU, plus de 2,5 millions de personnes sont mortes en RDC entre 1998 et avril 2001 du fait du conflit qui déchire le pays. En outre, affirme Mme. McAskie, plus de 16 millions de Congolais souffrent de pénuries alimentaires, et 330 000 vivent comme réfugiés dans les pays limitrophes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.