La Mission de l'ONU en Bosnie-Herzégovine retire les autorisations de 11 agents de police

17 octobre 2002

La Mission de l'ONU en Bosnie-Herzégovine (MINUBH) a révoqué aujourd'hui les autorisations temporaires de 11 agents de police accusés d'avoir profité des services de prostituées fournies par les établissements de nuit qu'ils étaient censés surveiller.

Ces révocations interviennent à la suite d'une enquête menée par la Force multinationale de l'ONU spécialisée dans les trafics de personnes.

"Il est particulièrement déplorable que ces 11 agents, qui fréquentaient ces établissements dans le cadre de la lutte contre la prostitution et le trafic humain, aient pu profiter des services offerts par ces établissements", affirme un communiqué de la MINUBH.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.