Le secrétaire général de l'ONU déplore la dernière action militaire israélienne dans un camp de réfugiés de Gaza

17 octobre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a déploré la dernière action militaire israélienne dans un camp de réfugiés palestiniens de Gaza. Au cours de l'incident d'aujourd'hui, sept Palestiniens ont été tués et 27 autres blessés. En outre, une école administrée par l'UNRWA a été gravement endommagée.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, M. Annan, actuellement en tournée en Asie centrale, a noté que rien qu'en octobre une cinquantaine de Palestiniens avaient été tués et quelque 300 autres blessés du fait d'actions militaires israéliennes.

"Le secrétaire général appelle une nouvelle fois les autorités israéliennes à cesser ce type d'opérations dans les zones résidentielles peuplées et à respecter le droit humanitaire en matière de protection des populations civiles", indique le communiqué.

Pour sa part, le chef de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Peter Hansen, a affirmé aujourd'hui que l'intervention militaire israélienne constituait un nouvel exemple du "recours a la force démesurée contre des cibles civiles".

Selon l'Agence, l'incident a éclaté lorsque des chars israéliens ont ouvert le feu sur des abris du camp de réfugiés de Rafah lors d'un affrontement avec des manifestants palestiniens qui protestaient contre l'érection d'une nouvelle tour de surveillance militaire israélienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.