Le secrétaire général affirme que le Nouveau Partenariat de l'Afrique pour le développement constitue un contrat de confiance entre les dirigeants africains et leurs peuples

8 octobre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que le Nouveau Partenariat de l'Afrique pour le développement (NEPAD) constituait avant tout un contrat de confiance passé entre les dirigeants du continent et leurs peuples.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que le Nouveau Partenariat de l'Afrique pour le développement (NEPAD) constituait avant tout un contrat de confiance passé entre les dirigeants du continent et leurs peuples.

Dans un message adressé aujourd'hui aux Parlementaires africains réunis à Cotonou, au Bénin, pour examiner ce document, le secrétaire général a estimé en substance que "la participation croissante des Africains aux décisions qui touchent directement leurs vies constituera le facteur décisif dans le succès du NEPAD et le développement du continent".

Le message du secrétaire général a été délivré par Zephirin Diabré, Administrateur adjoint du Programme de l'ONU pour le développement (PNUD).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.