Le responsable de l'ONU à l'information affirme que la question de l'ignorance doit être abordée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

4 octobre 2002

Le chef du Département de l'information et de la communication de l'ONU (DPI) a affirmé aujourd'hui qu'afin d'extirper les racines du terrorisme, il fallait s'attaquer au problème de l'ignorance des autres cultures.

Le chef du Département de l'Information et de la communication de l'ONU (DPI) a affirmé aujourd'hui qu'afin d'extirper les racines du terrorisme, il fallait s'attaquer au problème de l'ignorance des autres cultures.

Dans une intervention devant une conférence sur la promotion de la tolérance et des droits de l'homme à travers l'éducation et les médias, qui se tient pendant deux jours à Nurenberg, en Allemagne, Shashi Tharoor a affirmé que pour éliminer le terrorisme, "il faudra mieux se connaître les uns les autres".

M. Tharoor a également invité les participants à réfléchir sur la question de savoir comment empêcher les attaques terroristes sans pour autant affaiblir les droits de l'homme, et souligné la nécessité du dialogue entre civilisations et de la protection des minorités et d'autre groupes vulnérables de la société.

"Un monde où il est plus facile que jamais de rencontrer des étrangers doit également devenir un monde où plus que jamais il nous est possible de voir les étrangers pas différents de nous-mêmes", a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.