Une réunion d'experts de la santé souligne l'importance d'un plan d'action contre la méningite

27 septembre 2002

Une réunion d'experts de la santé convoquée la semaine dernière au Burkina Faso par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu que la récente épidémie de méningite qui touche ce pays exigeait la mise au point d'un véritable plan d'action contre le fléau.

Une réunion d'experts de la santé convoquée la semaine dernière au Burkina Faso par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu que la récente épidémie de méningite qui touche ce pays exigeait la mise au point d'un véritable plan d'action contre ce fléau.

Premier pays d'Afrique victime d'une des trois nouvelles souches de méningite signalées sur le continent, le Burkina Faso a enregistré depuis février plus de 12 000 cas d'infections et 1 500 décès.

"Les pays d'Afrique n'ont d'autre choix que de répondre à l'épidémie", a afirmé le responsable des services des vaccinations à l'OMS.

Les experts ont précisé qu'un vaccin capable de combattre les trois était bien disponible sur le marché, mais que son prix prohibitif actuel - de quatre à 50 dollars la dose, le mettait hors de la portée des pays du continent. Des discussions sont en cours pour tenter de réduire le prix actuel du traitement.

Par ailleurs, les experts ont proposé une amélioration des systèmes de contrôle du fléau, et une meilleure coordination entre laboratoires et cliniques concernant la propagation du virus.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.