Côte d'Ivoire: le HCR s'inquiète de la montée de l'hostilité vis-à-vis des étrangers

27 septembre 2002

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a exprimé son inquiétude face à la montée de l'hostilité vis-à-vis des étrangers résidant en Côte d'Ivoire, après le coup d'Etat manqué du 19 septembre.

Plus de 400 réfugiés d'Abidjan dont les abris ont été détruits reçoivent actuellement une aide humanitaire de l'Agence.

Selon le HCR, 5 000 personnes environ ont été sinistrées par les incendies des quartiers d'immigrants à Abidjan seulement. La situation reste tendue également dans d'autres régions du pays, notamment à Bouaké et à Korhogo.

Par ailleurs, un porte-parole de l'ONU a annoncé aujourd'hui que le Représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest, Ahmedou Ould Abdallah, participerait dimanche à Accra, au Ghana, à la réunion d'urgence des membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), consacrée à la crise en Côte d'Ivoire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.