L'envoyé de l'ONU en Angola souligne l'importance d'un engagement véritable en faveur de la paix

26 septembre 2002

Ibrahim Gambari, l'envoyé spécial de l'ONU en Angola, a souligné qu'un véritable engagement en faveur de la réconciliation nationale était indispensable pour faire avancer le processus de paix dans le pays.

Ibrahim Gambari, l'envoyé spécial de l'ONU en Angola, a souligné qu'un véritable engagement en faveur de la réconciliation nationale était indispensable pour faire avancer le processus de paix dans ce pays.

Intervenant ce matin à l'occasion de l'ouverture des travaux de la Commission conjointe pour l'Angola qu'il préside, M. Gambari a fait valoir que "le maintien du dialogue, qu'il soit bilatéral ou multilatéral, est préférable à la tentation d'utiliser fusils, mines ou bombes pour régler les différends."

Il a estimé par ailleurs que les efforts de reconstruction du pays exigeaient la coopération de tous les Angolais, ainsi que de l'ensemble de la communauté internationale.

La Commission conjointe a pour but de faciliter le règlement des questions en suspens du Protocole de Lusaka.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.