Kofi Annan recommande de nouvelles mesures destinées à maîtriser le fléau des armes légères à l'échelle planétaire

25 septembre 2002

Affirmant que le contrôle des armes légères représentait l'une des missions prioritaires du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé de nouvelles mesures destinées à cette fin.

Affirmant que le contrôle des armes légères représentait l'une des missions prioritaires du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé de nouvelles mesures à cette fin.

Dans un nouveau rapport préparé à la demande du Conseil, le secrétaire général préconise en particulier l'élaboration d'un nouveau traité international qui donnerait aux Etats les moyens juridiques nécessaires pour lutter efficacement contre le trafic illégal d'armes légères.

M. Annan recommande par ailleurs un renforcement de la coopération entre le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale sur des questions liées aux armes légères, et encourage vivement le Conseil à étudier soigneusement les liens qui existent entre commerce illégal d'armes légères et trafic des drogues.

Le rapport propose par ailleurs l'imposition de mesures coercitives à l'encontre de tous les Etats membres coupables d'infractions délibérées aux embargos d'armes decrétés dans certaines zones de conflit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.