Le Conseil de sécurité demande la cessation immédiate des affrontements au Libéria et le recours au dialogue pour un règlement pacifique du conflit

25 septembre 2002

Le Conseil de sécurité a demandé hier soir un arrêt immédiat des affrontements armés au Libéria et invité les parties à recourir au dialogue comme moyen pour aboutir à un règlement pacifique du conflit.

Dans une déclaration à l'issue de consultations sur la question, le Conseil a également pris note de la levée de l'état d'urgence dans le pays et demandé au Gouvernement de prendre d'autres mesures destinées à favoriser l'ouverture d'un dialogue avec toutes les parties concernées.

Le Conseil s'est par ailleurs félicité de la nomination d'Ahmedou Ould-Abdallah comme nouveau représentant de l'ONU au Libéria, et salué la convocation de la récente réunion du Groupe de contact international, qui s'est engagé d'une manière durable dans le processus de règlement du conflit au Libéria et dans le renforcement de la paix à l'intérieur de l'Union du fleuve Mano.

Le Conseil avait entendu au préalable un exposé sur la situation au Libéria du Sous-Secrétaire général de l'ONU aux affaires politiques, Tuliameni Kalomoh.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.