Kosovo: l'enquête menée par l'ONU ne révèle pas l'existence d'un charnier à Orahovac

Kosovo: l'enquête menée par l'ONU ne révèle pas l'existence d'un charnier à Orahovac

Des fouilles entreprises par une équipe d'experts de la Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) n'ont pas permis de découvrir l'existence d'un charnier à Orahovac, dans le sud-ouest du Kosovo, comme l'affirmait une partie de la presse serbe. "Ces allégations sont totalement sans fondement", rétorque aujourd'hui la MINUK.

L'équipe de la MINUK comportait entre autre trois experts médico-légaux. Un pathologiste serbe a visité le site mardi pour confirmer qu'aucune nouvelle tombe n'avait été creusée. La MINUK a effectué 17 fouilles dans la région.

La MINUK avait été saisie de l'affaire par une famille serbe de la région, qui a fait état d'activités suspectes dans le cimetière d'Orahovac/Rahovac au cours des trois dernières années. La presse serbe prétendait que ce charnier contenait des Serbes du Kosovo tués après juillet 1999.