Kofi Annan affirme que la paix avec le Rwanda et l'Ouganda est le premier pas vers la fin du conflit au Congo démocratique

16 septembre 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que la récente conclusion d'accords de paix séparés par la République démocratique du Congo (RDC) avec l'Ouganda et le Rwanda, devrait contribuer à la fin du conflit dans la région.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a affirmé que la récente conclusion d'accords de paix séparés par la République démocratique du Congo (RDC) avec Ouganda et le Rwanda devrait contribuer à la fin du conflit dans la région.

Dans un rapport sur la situation en RDC, le secrétaire général passe également en revue les défis qui attendent la Mission de l'ONU en RDC (MONUC) dans l'application des accords, notamment le désarmement, la démobilisation, le rapatriement et le relogement des membres des groupes armés en RDC, la vérification du retrait de toutes les troupes étrangères, et le rétablissement de la sécurité dans le nord-est du pays.

M. Annan recommande par ailleurs la formation de deux forces d'intervention importantes de 1 700 hommes chacune, stationnées respectivement à Kindu et à Kisangani. La constitution de ces forces, ainsi que d'autres unités d'appui logistique, ferait passer à 8 700 le nombre d'hommes de la MONUC, soit 3 150 hommes de plus qu'à présent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.