La Cour pénale internationale devrait commencer à opérer au début de l'année prochaine

La Cour pénale internationale devrait commencer à opérer au début de l'année prochaine

La Cour pénale internationale (CPI) devrait pouvoir commencer à fonctionner dès mars 2003. C'est ce qu'a affirmé aujourd'hui au cours d'une conférence de presse à New York le Prince Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, l'Ambassadeur de Jordanie à l'ONU et Président de la Première Session de l'Assemblée des Etats parties aux Statuts de Rome de la CPI.

La Cour pénale internationale (CPI) devrait pouvoir commencer à fonctionner dès mars 2003. C'est ce qu'a affirmé aujourd'hui au cours d'une conférence de presse à New York le Prince Zeid Ra'ad Zeid al-Hussein, l'Ambassadeur de Jordanie à l'ONU et Président de la Première Session de l'Assemblée des Etats parties aux Statuts de Rome de la CPI.

La seule question qui posait problème jusqu'à présent - la manière d'élire les juges, avait en effet été réglée par consensus au sein d'un groupe de travail, a-t-il précisé.

"Le CPI n'existe plus seulement sur le papier, mais constitue une réalité tangible", a-t-il dit.

Tout en admettant qu'il n'y avait pas à l'heure actuelle une unanimité d'Etats pour rejoindre la Cour, l'ambassadeur jordanien s'est déclaré convaincu qu'à la longue cette juridiction bénéficierait d'une acceptation universelle et du plein soutien de la communauté internationale.