5e jour du Sommet de Johannesburg: Négociations ardues et annonces de partenariats importants

30 août 2002

Au Sommet mondial sur le développement durable, plusieurs des questions non résolues, comme les objectifs chiffrés et les échéanciers de réalisation, ont été soumises à un groupe de ministres présents à Johannesburg, pour accélérer la recherche de solutions négociées. Un porte-parole de l'ONU a révélé que plusieurs points difficiles restent encore à régler, notamment les subventions commerciales, la mondialisation et la détermination d'un objectif précis en matière d'assainissement des eaux.

Au Sommet mondial sur le développement durable, plusieurs des questions non résolues, comme les objectifs chiffrés et les échéanciers de réalisation, ont été soumises à un groupe de ministres présents à Johannesburg, pour accélérer la recherche de solutions négociées. Un porte-parole de l'ONU a révélé que plusieurs points difficiles restent encore à régler, notamment les subventions commerciales, la mondialisation et la détermination d'un objectif précis en matière d'assainissement des eaux.

Sur la question de l'énergie, Gustavo Ainchil, de la Mission de l'Argentine auprès de l'ONU, a expliqué aujourd'hui que les négociations se poursuivaient en vue d'adopter un objectif ciblé sur la promotion des énergies renouvelables, soulignant que les diverses positions exprimées à ce sujet ne prenaient pas la forme d'une division Nord-Sud. Les négociations portent notamment sur une suppression progressive des subventions pour l'utilisation de combustibles fossiles.

Par ailleurs, de nouveaux partenariats ont été dévoilés au Sommet de l'ONU. Les États-Unis ont annoncé cinq initiatives majeures: un partenariat de 970 millions de dollars (sur trois ans) pour offrir l'eau potable aux personnes pauvres; une seconde initiative de 43 millions de dollars (en 2003) pour promouvoir l'efficacité énergétique et réduire la pollution de l'air; une troisième de 90 millions de dollars (en 2003) pour contrer la faim en Afrique; un partenariat de 53 millions de dollars pour préserver les forêts du fleuve Congo; ainsi qu'une initiative de 1,2 milliard de dollars (en 2003) pour lutter contre le sida, la tuberculose et la malaria.

L'organisme américain World Resources Institute a annoncé une initiative engageant huit pays et la Banque mondiale, pour promouvoir des mécanismes de prise de décisions transparents, équitables et responsables pour atteindre les Objectifs de développement de l'ONU pour le Millénaire.

Dimanche, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lancera une initiative de grande envergure pour protéger les enfants des menaces présentes dans leur environnement immédiat. Ce programme forgera une alliance mondiale pour venir à bout de problèmes tels que l'eau de boisson insalubre et la pollution de l'air.

Reportage SPECIAL JOHANNESBURG image

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.