Le président du Conseil de sécurité estime que l'ONU est "sur la bonne voie" au Timor oriental

13 août 2002
L'Ambassadeur Negroponte

Le président du Conseil de sécurité, l'ambassadeur américain John Negroponte, a reconnu aujourd'hui que le Timor oriental et la Mission de l'ONU dans ce pays avaient réalisé d'importants progrès depuis son accession à l'indépendance, il y a trois mois.

S'adressant aux journalistes, M. Negroponte a rappelé que les membres du Conseil avaient été informés ce matin, en séance privée, par un responsable de l'ONU pour les opérations de maintien de la paix, Hédi Annabi, sur les derniers développements au Timor oriental et le travail de la Mission d'appui de l'ONU (MANUTO).

M. Annabi a soutenu que le programme d'exécution du mandat de la MANUTO était en bonne voie. Il a souligné que le Timor oriental avait fait des progrès pour s'établir au sein de la communauté internationale, notamment en joignant la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), a rapporté M. Negroponte. Ce dernier a précisé que les membres du Conseil avaient félicité le Gouvernement est-timorais et l'opération de l'ONU pour le succès de leur coopération au cours des premiers mois de la nouvelle Mission de l'ONU.

Le président du Conseil a relevé que M. Annabi avait mentionné que les forces de défense du Timor oriental avaient, comme prévu, pris la relève des soldats de maintien de la paix de l'ONU, et que les unités de police civile du pays avaient opportunément remplacé les policiers onusiens.

M. Annabi a néanmoins mentionné que les choses pourraient être un peu accélérées dans le secteur judiciaire et pour l'embauche d'experts civils pour soutenir le Gouvernement, précisant toutefois que l'ONU et les autorités timoraises s'y affairaient, de rapporter M. Negroponte.

Ce dernier a ensuite souligné que les membres du Conseil reconnaissaient l'importance primordiale du renforcement des capacités des Est-Timorais. Ils avaient aussi admis qu'il restait encore beaucoup à faire en matière de normalisation des frontières, dont le tracé devrait être achevé d'ici l'été 2003.

“Je suis sûr de pouvoir m'exprimer au nom de tous mes collègues du Conseil de sécurité en déclarant que nous attendons tous avec impatience d'accueillir le Timor oriental en tant que Membre à part entière de l'ONU, en septembre”, a conclu M. Negroponte.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.