L'ONU: pas de pressions américaines pour classer un rapport interne sur l'Afghanistan

31 juillet 2002

Un porte-parole de l'ONU a démenti aujourd'hui que les autorités américaines aient fait pression pour empêcher la publication d'un rapport interne de l'Organisation sur le récent bombardement d'Uruzgan, en Afghanistan.

Affirmant que le secrétaire général "n'avait même pas mentionné le rapport en dehors de son cercle fermé de conseillers", le porte-parole a précisé que la position de l'ONU sur le document relevait de l'autorité de Lakhdar Brahimi, représentant spécial de l'ONU en Afghanistan.

Le rapport interne a été rédigé par une mission de l'Organisation qui s'est rendue sur les lieux du bombardement pour évaluer les besoins humanitaires des populations de la zone bombardée. Les autorités afghanes et américaines mènent leurs propres enquêtes sur les circonstances de l'incident.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.