Kosovo: Kofi Annan fait état de progrès en matière de sécurité et de relations inter-ethniques

26 juillet 2002

Dans un rapport publié aujourd'hui sur la situation au Kosovo, le Secrétaire général affirme que malgré les progrès enregistrés dans les domaines de la sécurité et des relations inter-ethniques, la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) devrait continuer à étendre son autorité sur toute la province. Kofi Annan souligne aussi que le renforcement de l'état de droit à travers tout le Kosovo demeurait une priorité.

Dans un rapport publié aujourd'hui sur la situation au Kosovo, le Secrétaire général affirme que malgré les progrès enregistrés dans les domaines de la sécurité et des relations inter-ethniques, la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) devrait continuer à étendre son autorité sur toute la province. Kofi Annan souligne aussi que le renforcement de l'état de droit à travers tout le Kosovo demeurait une priorité.

Le Secrétaire général note dans son rapport que la MINUK continuera de contribuer à faciliter le retour des réfugiés et des personnes déplacées au cours des prochaines années. Il ajoute par ailleurs que la situation à Mitrovica représente toujours un défi à l'application des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité. Ce défi, l'ONU tente de le relever en doublant les effectifs de police dans cette ville et en continuant les discussions sur la question avec les autorités fédérales yougoslaves, explique M. Annan.

Mardi prochain à New York, le chef de la MINUK, Michael Steiner, fera un exposé sur la situation dans la province lors d'une session publique du Conseil de sécurité. Aujourd'hui, il a remercié l'Allemagne pour son annonce d'une contribution prochaine de cinq millions d'euros à la réhabilitation du secteur énergétique du Kosovo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.